fr en

Retour sur les JO RIO 2016 avec Telestream Lightspeed K80, le sprinteur du transcodage

Publié le 21/09/2016

Pour cette opération d’importance capitale, le groupe France Télévisions a choisi VIDELIO – Cap’Ciné pour assurer la mise en place et l’exploitation d’une plateforme de post-production à Rio.

Les besoins évoqués par France Télévisions lors des réunions préliminaires nous avaient convaincu qu’il serait indispensable d’utiliser un Lightspeed K80 avec une plateforme Vantage de la société Telestream.

Les équipes sur site l’utilisent tout au long de la journée pour ingérer les rushes de tournage des 12 équipes ENG. Vantage permet de « rewrapper » les sources dans un autre conteneur (copie des essences vidéo), ce qui permet un gain de temps considérable mais également, aucune perte de qualité pour la publication dans la base Avid Interplay. Le responsable post-production a estimé que cette opération est 7 à 9 fois plus rapide par rapport à un « consolidate » d’Avid Media Composer, tout en laissant les stations de montage disponible.

Au Brésil, le standard utilisé est le NTSC, le format pivot est HD à la fréquence 60i. Les images issues des archives du service des Sports de France Télévisions sont en HD 50i ou en SD 25i. Le Vantage avec le plugin Cinnafilm Tachyon, a permis d’effectuer les conversions de fréquence d’une qualité optimale, en double flux grâce à la puissance des 2 cores GPU du Lightspeed.

Un workflow du Vantage facilite la numérisation de toutes sorte de fichiers dits « exotiques » pour en faire des clips Avid conforment directement publiés dans Avid Interplay.

Le Telestream Vantage se charge également des sources d’image issues de l’EVS IP Director connecté au serveur central OBS (Olympics Broadcast Services). Les documentalistes récupèrent des clips (souvent des loupes en AVC-Intra100@60i) pour ensuite les envoyer vers le workflow dédié de conversion au format pivot XDCamHD-50@60i.

La plateforme permet également de récupérer les petites-finales, les finales et les podiums d’épreuves qui n’ont pas été enregistrées à Paris et que le service Vidéothèque requiert.

Après la disponibilité dans la base Avid, les clips sont compilés en séquences exportées vers un « watch folder » du Vantage. Ce dernier normalise le clip en un fichier MXF Op1a en XDCamHD 50@50i conforme au système de la doc.

Un mécanisme quasiment identique permet la publication vers Paris des sujets PAD et sujets VI du service des Sports avec en plus, l’automatisation de la distribution FTP et la notification par mail (déterminante en raison du décalage horaire).

Sur le site, trois équipes de montages sont dédiées aux Journaux Télévisés. Ils utilisent un workflow sur mesure pour transformer les fichiers HD@60i en SD@25i dans une capsule quicktime compatible avec le serveur de diffusion des rédactions info de France2 et France3.

Un autre workflow offre à FranceO la possibilité d’envoyer les fichiers PAD au centre de diffusion à Paris ou directement vers un site déporté comme la Guyane.

Un Best Of est réalisé pour chaque médaillé français, le Vantage le transcode en x264 et le dépose sur un site FTP pour alimenter les écrans du Club France de Rio.

Après 10 jours de compétition, le Vantage aux performances dopées par l’utilisation du Lightspeed K80 affiche déjà plus de 5000 fichiers traités. La qualité des images issue de la transformation de 60i vers 50i et inversement a été soulignée par les équipes technique de France Télévisions.

Newsletter




Pour une navigation optimale, merci de tourner votre tablette en mode paysage